Accueil / Équipe / Brésil
brezil

Brésil

CONFIRMER RIO

Sacrés en 2006 et 2008, déjà sous la férule du technicien espagnol Jordi Ribera (qui a quitté son poste après les JO 2016), les Brésiliens ont remporté le 19 juin à Buenos Aires leur 3e couronne continentale, s’imposant lors du Championnat Panaméricain aux dépens d’un surprenant Chili. Longtemps dominés par Cuba puis par l’Argentine, les “Auriverde” ont démontré qu’ils formaient actuellement la meilleure équipe du Nouveau Monde. Le Brésil a ainsi brillamment décroché son billet pour le Championnat du monde 2017, soit sa 13e participation. S’il reste sur deux huitièmes de finale en 2013 (Espagne) et en 2015 (Qatar), il peut aspirer à mieux en France, en témoigne son excellent parcours lors des Jeux Olympiques : à domicile, la “Seleçao” a obtenu le meilleur résultat de son histoire en atteignant les quarts de finale après avoir dominé la Pologne et l’Allemagne en poule. Les Brésiliens sont finalement tombés face à la France qu’ils retrouveront le 11 janvier pour le premier match du Championnat du monde avec à leur tête un nouvel entraîneur, Washington Nunes.

LE JOUEUR À SUIVRE : FABIO CHIUFFA
Il n’y a pas que les dreadlocks qui caractérisent Fabio Chiuffa. Agé de 27 ans, l’ailier droit est devenu, au fil des années, un des valeurs sûres de sa sélection, avec laquelle il a dépassé le seuil des 100 sélections en 2015. Avec les Auriverde, il a d’ailleurs gagné deux fois les Jeux Panaméricains, en 2015 et 2016. Pourtant, contrairement à ses compatriotes Felipe Borges ou José Toldeo, il n’a pas émigré jeune vers l’Europe, attendant 24 ans pour quitter son Brésil natal et signer à Gualadajara, en Espagne. En l’espace de deux ans, il marque les esprits et décroche l’été dernier un contrat avec le club danois de Kolding, sous la houlette de l’ancien coach de Veszprem Carlos Ortega.


LE SAVIEZ-VOUS ?

Après avoir dirigé la sélection Brésilienne de 2005 à 2008 puis à partir de 2012 en vue des Jeux Olympiques de Rio, l’Espagnol Jordi Ribera sera bien présent au Championnat du monde, mais sur le banc de l’Espagne. Ses bons résultats avec le Brésil à Rio (quarts de finale) ont en effet convaincu les dirigeants de la Fédération Ibérique de lui confier la succession de Manolo Cadenas. C’est Washington Silva Nunes qui dirige le Brésil en France.

Compétitions
Championnat du monde 2019, Championnat du monde 2019 Groupe A, Championnat du monde 2019 Groupe I, Championnat du monde France 2017, Championnat du monde France 2017 Poule A

Voir aussi

germany2019

Mondial Allemagne Danemark 2019 J5: la Tunisie se qualifie au tour principal et connait déja ses adversaires

L’équipe nationale tunisienne de handball s’est qualifiée au tour principal du championnat du monde IHF …